Durant ces derniers mois, à travers les réseaux sociaux, vous nous avez fait part de vos interrogations et de vos a priori sur l’Université de Paris. Nous vous proposons ici d’y répondre. N’hésitez pas à nous poser vos questions sur les comptes Université de Paris.

         

> Il y aura davantage de sélection à l’entrée

En matière de formation, l’Université de Paris regroupe l’intégralité de l’offre de Paris Descartes et Paris Diderot. Les conditions d’admission et les capacités votées dans les conseils centraux de chacun des établissements sont maintenues à l’identique pour l’année universitaire 2019-2020.

> La réorientation ne sera plus possible

Au contraire, de nombreuses passerelles deviendront possibles avec la constitution à terme d’un catalogue commun de formations. Tout étudiant inscrit peut déjà, sous réserve d’effectuer une candidature, se réorienter au cours de son cursus de formation.
Il existe en première année de premier cycle (L1, DUT 1, CPEI 1 ou PACES) une possibilité de réorientation. À niveau d’études équivalent, une demande de réorientation semestrielle peut s’effectuer à Paris Diderot et à Paris Descartes (réorientation interne) ou dans un autre établissement d’enseignement supérieur (réorientation externe), dans une autre mention de formation ou dans un autre domaine de formation
Des voies alternatives innovantes existent également : le DU PaRéO (passeport pour réussir et s’orienter) et l’AlterPACES (une voie alternative aux études de santé).

> Les UFR et facultés actuelles vont disparaître

En 2019, les UFR et facultés gardent leur périmètre et leur organisation actuels, tout en étant regroupées dans les trois grandes Facultés de l’Université de Paris : Santé, Sciences, Sociétés et Humanités, pour une meilleure visibilité. Le dialogue entre les différentes composantes, engagé au sein de la Faculté, permettra d’imaginer des évolutions d’organisation.

> Il y aura moins de subvention pour la recherche

L’Université de Paris a pour ambition d’être une université de recherche intensive de rang mondial. Lauréate de l’IdEx, elle va, au contraire, bénéficier d’un soutien financier accru pour développer des programmes innovants et structurants en recherche, mais pas seulement : la formation, la mobilité internationale ou encore la vie étudiante sont également concernées. De nombreux appels à projets en recherche, mais aussi en formation, en mobilité internationale, sont d’ores et déjà lancés.

> Il y aura moins de service à l’étudiant

Vous continuerez à bénéficier des services de proximité actuellement proposés par Paris Descartes et Paris Diderot : scolarité, orientation, vie étudiante, sport, culture, bibliothèques, médecine préventive, service social, lieux de restauration… Les offres vont au contraire se renforcer les unes les autres et s’étoffer au cours des prochaines années.

> L’offre de mobilité internationale sera réduite

C’est tout l’inverse. L’Université de Paris va rassembler les accords et conventions de mobilité entre les universités étrangères et les universités Paris Descartes et Paris Diderot. Les dispositifs de mobilité d’études, stages, assistanat/lectorat ou programmes d’été à l’étranger, resteront un atout indéniable dans votre parcours universitaire et une plus-value dans votre projet professionnel. L’Université de Paris vous encourage à vivre une expérience à l’international.

Vos questions sur les réseaux
  • L’Université de Paris existe-t-elle vraiment ?

Oui, depuis le 21 mars dernier, suite à la parution du Décret de création au Journal officiel de la République française. C’est l’aboutissement d’un travail collaboratif entre les établissements fondateurs, les universités Paris Descartes et Paris Diderot, et l’institut de physique du globe de Paris.

  • Que deviennent les universités Paris Diderot et Paris Descartes ?

Les universités Paris Diderot et Paris Descartes continuent d’exister jusqu’au 31 décembre 2019. Les prochaines inscriptions et les réinscriptions auront lieu dans chacun des établissements. Sur le plan pratique (lieu et calendrier des cours), c’est facile, rien ne change.

  • Quelle est la prochaine grande étape ?

Il s’agit des élections des instances de l’Université de Paris. Le 22 mars 2019, Françoise Moulin-Civil a été nommée administratrice provisoire de l’Université de Paris. Elle est chargée de mettre en place un comité électoral consultatif et d’organiser les élections afin que vous puissiez élire vos représentant.e.s au sein des conseils centraux et facultaires de l’Université de Paris.

  • Que se passe-t-il pour les étudiants diplômés de chacune des deux universités ?

Il y a une continuité dans la valorisation de vos diplômes : les réseaux alumni de Paris Diderot et Paris Descartes vont converger pour ne faire plus qu’un à l’horizon 2020. L’Université de Paris comptera alors plus 500 000 alumni dans tous les secteurs et tous les coins du monde ! Un réseau qui a vocation à se transformer en une large communauté d’ambassadeurs et d’ambassadrices.

Et les étudiants en cours de formation, ils et elles seront diplômé.e.s de l’Université de Paris !

  • Comment obtenir les sweat-shirts ou les sacs officiels de l’Université de Paris ?

Pour célébrer le lancement de l’Université de Paris sur les réseaux sociaux, participez au grand concours photo Instagram #monuniversitedeparis. Rejoignez-nous vite sur @univ_paris et tentez de remporter les tout premiers objets aux couleurs de l’Université de Paris !

 

Retrouvez l’Université de Paris sur les réseaux sociaux :

Et sur le site internet : u-paris.fr

Stop aux idées reçues sur l’Université de Paris



  • Étiqueté avec :