Sécurité sociale

Si vous devenez étudiant à la rentrée 2019 : Les nouveaux étudiants qui s’inscrivent pour la première fois à l’université à la rentrée 2019 restent dans leur régime de sécurité sociale actuel. Votre couverture santé est automatique et gratuite. Vous avez juste besoin de mettre à jour votre carte Vitale et vos informations dans votre espace personnel ameli.

Si vous étiez déjà étudiant en France lors de l’année 2018-2019 : Si vous poursuivez vos études en 2019/2020 et que vous étiez inscrit·e à une mutuelle étudiante (comme centre de gestion), vous basculerez automatiquement vers un régime classique. Le régime étudiant de sécurité sociale disparaîtra au 31 août 2019.

À cette date, tous les étudiants précédemment rattachés à une mutuelle étudiante pour leur sécurité sociale seront automatiquement rattachés à la Caisse Primaire d’Assurance Maladie de leur lieu d’habitation. Les mutuelles étudiantes, poursuivront, aux côtés de l’Assurance Maladie, leurs actions de prévention santé et continueront à proposer des complémentaires santé spécifiquement adaptées aux étudiants.

Si vous êtes étudiant·e et que vous arrivez en France

Vous devez demander votre affiliation à la sécurité sociale française en vous inscrivant sur etudiant-etranger.ameli.fr. Cette démarche vous concerne également si vous êtes français·e de Nouvelle Calédonie ou de Wallis et Futuna, ou si vous êtes français·e né·e à l’étranger.

Voir 3 étapes de vos démarches, en cliquant sur l’image

 

 

 

 

 

 

 

 

EXCEPTIONS : si vous venez d’un pays de l’Union européenne, de Suisse ou de Monaco, vous n’avez pas besoin de vous inscrire sur le site etudiant-etranger.ameli.fr mais vous devez en revanche effectuer une autre démarche en fonction de votre situation.

Complémentaires & aides

La cotisation sécurité sociale peut être complétée par l’adhésion à une mutuelle complémentaire permettant de couvrir les frais médicaux au delà du plafond de la sécurité sociale. Vous pouvez adhérer à la complémentaire santé de votre choix (une mutuelle étudiante, la mutuelle de vos parents, un autre organisme complémentaire…).

Si votre budget ne vous permet pas de souscrire une complémentaire santé facultative, des aides sont possibles, telles que la CMU-C ou l’ACS, accessibles selon des conditions de ressources.

+ d’informations sur les complémentaires et les aides

 

Voir aussi :

 

[Étudiants] Votre protection maladie